Varmega : une chaudière très attendue

Varmega : une chaudière très attendue

La VARMEGA d’Atlantic, chaudière sol gaz à condensation, a été lancée ce 1e avril. Décryptage des points forts de cette chaudière pressurisée avec Loïc Boiton-Margant, chef de produit.

La chaudière sol gaz à condensation VARMEGA était très attendue sur le marché. « Pour Atlantic et ses clients, il s’agit d’un produit intéressant car ce modèle commence à 465 kW et peut atteindre 1 250 kW de puissance : dans notre gamme de chaudières pressurisées, elle est la seule chaudière tout inox en un seul corps de chauffe, capable de dépasser 600 kW », explique Loïc Boiton-Margant. Disponible en 5 niveaux de puissance, cette chaudière gaz à condensation présente le grand avantage de pouvoir s’intégrer aussi bien dans un bâtiment résidentiel que tertiaire, dans le neuf ou en rénovation.

Les atouts de la VARMEGA

Cette chaudière offre des atouts clés : « par son triple parcours des fumées et son isolation renforcée, elle offre un échange de chaleur efficace. Elle est facile à installer grâce à sa conception en inox et son absence de contrainte : elle n’impose pas de température ou de débit minimum. On peut ainsi la raccorder directement à un plancher chauffant, à des radiateurs, voire à une centrale de traitement d’air. Enfin, elle occupe une surface au sol limitée : 1250 kW sur 3m2. » Une trappe de visite a été prévue à l’arrière de la chaudière, pour permettre à l’exploitant de vérifier l’éventuel encrassement des tubes. La boîte de fumée est également démontable. Un véritable atout pour l’accessibilité lors de l’entretien. À l’avant, les deux portes peuvent être ouvertes sur la gauche ou sur la droite, selon la configuration de la chaufferie. Le boîtier de régulation peut également être placé à gauche ou à droite. L’installation du produit est alors plus flexible.

Outre des avantages techniques, la VARMEGA bénéficie également d’un habillage design, facile à monter. « Cet habillage est distinct du corps de chauffe dans le colisage. Cela évite de l’abimer pendant le transport et c’est aussi plus facile pour l’installateur lors de la manipulation de la chaudière », précise Loïc Boiton-Margant.

La VARMEGA a été lancée officiellement le 1e avril. « Une première chaudière a déjà été vendue à un exploitant, dans le sud de la France, en 1 250 kW, soit le modèle le plus puissant ». Un démarrage prometteur pour un produit capable de répondre à un large panel de besoins.

  

Noëlle Hermal © AdC

Consulter la page produit