La gamme Varmax monte en puissance

La gamme Varmax monte en puissance

Déjà largement utilisée dans les logements collectifs et les bâtiments tertiaires, la chaudière sol gaz Varmax se décline désormais en quatre nouveaux modèles. Leur spécificité ? Ces modèles sont capables de couvrir tous les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire des gros bâtiments. Explications.

On ne change pas une formule qui gagne. Commercialisée depuis 2014, la chaudière sol gaz à condensation en inox Varmax a été vendue à plus de 14 000 exemplaires. La clé de son succès ? « En grande partie, sa robustesse, que garantit le dimensionnement du corps de chauffe en acier inoxydable », explique Lucia de Witt, chef de produits pour les chaudières sol gaz en collectif chez Atlantic.

Les nouveaux modèles que déploie Atlantic reprennent cette conception robuste et la déclinent dans quatre nouvelles puissances allant de 525 à 1200 kW. « Ils permettent de couvrir tous les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire des gros bâtiments comme les lycées, les hôpitaux ou les industries », précise Lucia de Witt.

Un produit conçu en partenariat avec les installateurs et les exploitants

Atlantic répond ici à une attente forte de ses clients. « La demande sur ce segment est en effet soutenue », poursuit Lucia de Witt. « Nous avons appliqué à ces nouvelles puissances la même recette qui a fait le succès des précédents modèles de la gamme : un compromis optimum entre performance et compacité, ainsi qu’une adaptabilité à tout type de chaufferie dans le neuf comme en rénovation. Les chaudières Varmax sont également appréciées pour le gain de temps qu’elles permettent à l'installation et leur confort d'utilisation. Autant d’atouts qui résultent d’une étroite collaboration entre notre R&D, des bureaux d’études, des installateurs et des exploitants sur les thèmes de l’accessibilité, la maintenance, et la manutention. »

Notre priorité ? La performance

La recherche de performance est bien sûr une préoccupation clé lors du développement d’une chaudière. « Afin de maximiser les performances quelle que soit la nature de l’installation, la chaudière Varmax permet un raccordement en 2, 3 ou 4 piquages », explique Lucia de Witt. « Faire le choix du bon raccordement hydraulique, c'est favoriser la condensation pour garantir que les économies d’énergie soient exploitées au maximum. De plus, lorsque le brûleur fonctionne, le circulateur interne haut rendement adapte sa vitesse en fonction du débit de retour de l’installation. L’intérêt de ce mode de fonctionnement ? Améliorer le transfert d’énergie sur les surfaces de l’échangeur principal ». Autant de spécificités qui permettent d’arriver à ce résultat : tous modèles confondus, la chaudière Varmax permet d’optimiser le rendement global annuel de l’installation.

Une chaudière facile à installer puis à exploiter

Comme tous les modèles de la gamme Varmax, ces nouvelles chaudières sont conçues pour être aisément transportables sur le chantier et garantir une facilité d’entretien et de maintenance au quotidien. « Ces produits sont en effet équipés d’élingues intégrées et de longerons sous le socle qui facilitent leur installation. Ils sont également prévus pour être faciles d’entretien, nécessitant un nombre limité d’outils et grâce au système breveté pour une extraction simple et rapide du brûleur.

Enfin, ils bénéficient de la Régulation intégrée Navistem B3000 incluant de base de nombreuses fonctions et interfaçable GTB », rappelle Lucia de Witt. Un nouveau service de connectivité locale via l’Appli Atlantic Services Pro permet de gagner du temps lors des interventions, en simplifiant le paramétrage et la résolution des pannes. Ces chaudières « faciles à vivre » sont par ailleurs toutes fabriquées en France.

  

Frédérique Paganessi © AdC – L’Agence de Contenu

  

Decouvrez Varmax